histoires-de-clans.blog4ever.com

Histoires de Clans

Chapitre Premier

Petit Houx se tenait devant une boule de mousse, immobile assise bien droite, elle essayait de résister à la tentation de se jeté dessus. Si elle voulait devenir guérisseuse elle devait pouvoir se contrôlé. Devenir guérisseuse était son plus grand rêve, soigner le clan, communiquer avec le clan des Étoiles, recevoir des prophétie, il n'y avait rien qui la captivait autant qu'être guérisseuse. Alors, tous les jours, elle s’adonnait à des exercices de calme. Pour l'instant elle n'avait jamais réussi celui de la boule de mousse.Pour la première fois elle arrivait à garder son calme devant cette boule de mousse, jusqu'à ce que Petit Geai déboule comme un fou et fonce dedans et lui envoya, là elle ne put résister à la tentation et, elle joua avec son frère et sa sœur, Petite Colombe. Tout les trois vit déjà trois lunes, mais n'avait pas encore fait de véritable bêtise. Belle de Nuit, leur, mère était très fier de ses trois rejetons. Ils étaient les chatons exemplaires. Soudain, leur frère, Nuage de Brume, sortit de la tanière des apprentis, il les aperçut et s'approcha pour donner des conseil de combat à Petit Geai et Petite Colombe. Petit Houx leva les yeux au ciel et remarqua qu'il était déjà midi. Elle se rendit on courant à la clairière de Plume de Crécerelle, elle avait promis de l'aider à ranger les remèdes. Quand elle arriva, le jeun guérisseur commençait à sortir des baie d'une couleur d'une goutte de sang. La jeune chatte se souvînt qu'elle était toxique. Plume de Crécerelle ne s'en servait que quand un malade souffrait trop et qu'il était impossible de le soigner rapidement. Pour arrêter ses souffrances. C'était comme ça que Écorce de Chêne avait trouvé la mort quatre lune plus tôt, sa mère lui avait conter cette histoire. Il avait attrapé une maladie que personne ne connaissait, Plume de Crécerelle avait préférer abréger ses souffrances pour son bien. Petit Houx s'était juré de ne laisser plus personne mourir de cette maladie, pour cela elle devait devenir guérisseuse. La chatte noir annonça qu'elle était arrivé et aida Plume de Crécerelle jusqu'au soir. Quand ils eurent fini, elle tombait de fatigue. Le matou gris la ramena à sa mère pour qu'elle puisse se reposer.

 

 



09/02/2016
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres